Accent d'Asie

Circuit privé :Trois régions dans la boucle de Shanghai – ZCTSTP – 10 jours/ 9 nuits (EX)

0310-Zehjiang lake -Ken MarshallLes trois provinces du Jiangsu, Zhejiang et de l’Anhui est un concentré de la culture classique et un panel de paysages féériques. Collines de théiers, jardins classiques, villes d’eau, forêt de bambou, lac romantique, villages anciens et montagnes mythiques de la Chine composent cette splendide estampe chinoise.

Enfin vous emprunterez le nouveau TGV chinois de Nankin à Shanghai pour vous donner un aperçu de ce que représente la Chine d’aujourd’hui.

Les deux fleuves les plus connus en Chine sont le « Fleuve jaune » et le « Fleuve bleu » ou « Long fleuve ».Votre escapade traversera le « Jiangnan » qui signifie en chinois « au sud du fleuve », en l’occurrence le Long Fleuve, zone mythique à cheval sur les trois régions mentionnées et largement décrites par Marco Polo dans ses écrits.

Au même titre que le bassin du Fleuve Jaune, le Jiangnan est un fleuron majeur de la civilisation chinoise.

Le périple sera également une initiation à plusieurs thèmes majeurs de la culture chinoise : l’art du jardin, la médecine, la culture du thé, la religion (dont le culte des ancêtres) le fengshui (géomancie) et l’architecture.

Jour 1: Shanghai (…)

0310-Maglev train-Ryan Mc FarlandBienvenue à Shanghai, symbole d’un début de colonisation par les pays occidentaux au XIXème siècle, puis premier siège du Parti communiste et aujourd’hui fer de lance de l’économie chinoise, l’histoire moderne de la ville a subi de nombreux rebondissements ! Alors que certains considèrent que Shanghai avec ses bars tendances, ses buildings et ses sa vie nocturne électrique est encore très influencée par l’Occident, d’autres y verront le résultat d’une fusion culturelle fascinante.

Accueil par votre guide local et transfert en Maglev, train électromagnétique dernier cri, véritable attraction qui fait la fierté des Shanghaiens. Un gadget hi-Tech que s’est payé la municipalité pour rendre le transfert en ville plus rapide et impressionner les visiteurs. 8 minutes pour faire 30km, vitesse affichée sur un petit compteur dans chaque compartiment qui peut monter jusqu’à 430 km, une bonne façon d’entamer votre séjour dans la capitale économique du pays. Vous poursuivez en métro  depuis la station Longyang (terminal du Maglev) jusqu’à la station Liujiazui dans le quartier de Pudong. Vos bagages seront directement récupérées à l’aéroport puis transférées directement à l’hôtel dans un véhicule à part, vous voyagerez donc léger.

Nuit à l’hôtel.

Jour 2: Shanghai (PD/-/-)

Journée libre.

0310-shangai-LucianoNous suggérons au choix (nous consulter pour bénéficier des services d’un chauffeur et d’un guide) :

-une balade du Bund, célébrissime promenade qui longe les superbes édifices européens des années 30, témoins de la richesse de Shanghai et du passé occidental de la ville, jusqu’à la Place du peuple connue pour ses célèbres musées, en passant par la rue de Nankin avec ses enseignes colorées et sa foule qui correspondent parfaitement à l’image que l’on peut se faire d’une capitale asiatique moderne.

 

Ou :

– une balade dans la Concession française, symbole d’une époque révolue de privilèges accordés aux Occidentaux, en commençant par le parc Fuxing ou locaux s’exercent à divers activités comme le tango au tai qi et même parfois aux échecs…

Vous pourrez poursuivre par Xintiandi, quartier totalement restauré et considéré comme l’un des cœurs de l’animation de la ville et terminer votre marche en passant par Tianzifang, dédale de ruelle très vivant avec ses restaurants, ses boutiques et ses petites galeries d’artistes qui fait aujourd’hui concurrence à Xintiandi avec beaucoup plus d’authenticité.

Ou :

 

0310-shangai garden-Mulligan Stu1-Découvrir la vieille ville animées par les discussions interminables des Shanghaiens et colorées par le linge qui sèche au grand air. C’est aussi le quartier du célèbre Jardin du Mandarin Yu, superbe exemple de l’art des Chinois dans l’aménagement des jardins, particulièrement nombreux dans la région.

Et bien d’autres choses encore pour lesquelles vous pouvez nous consulter.

Nuit à l’hôtel.

Jour 3: Shanghai / Suzhou / Wuzhen (PD/DJ/D)

0310-china Venice-Ken Marshall Route pour Suzhou (situé à une centaine de kilomètres de Shanghai, compter une heure), la plus célèbre des « Venises chinoises », ensemble de bourgades que l’on compare à la célèbre ville italienne de part leur système de canaux et la multitude de ponts de pierre. Les jardins de Suzhou sont aujourd’hui mondialement connus et sont considérés comme les plus beaux du pays.

Vous commencerez votre découverte de la ville à vélo dans les ruelles de la vielle ville de manière à éviter la foule qui anime les jardins le matin. Vous emprunterez donc ce moyen de transport si populaire il y a encore 15 ans et qui fait encore de la résistance face à la montée en puissance des vélos électriques. Vous longerez les ruelles pavées, les maisons blanches aux façades en bois sculpté et aux toits de tuile noires, et les canaux pour découvrir la vie des locaux qui se servent parfois encore de l’eau pour laver leur linge ou entretenir leur habitat.

Découverte des jardins de la « Politique des simples » et du « Maitre des filets » avec un jardinier chinois qui vous parlera de son art et notamment des penjing qui littéralement signifie « paysage dans un pot » et que l’on connait mieux sous le nom de « bonsaï », d’origine chinoise et non japonaise contrairement à l’idée reçue. Traditionnellement les jardins chinois doivent être une reproduction en miniature de la nature, d’où la présence presque systématique de rochers représentants les montagnes, de plans d’eaux symbolisant les lacs et les cours d’eau imitant les rivières. La recherche d’harmonie prend le dessus sur celle de la rigueur géométrique de la plupart des jardins occidentaux. Leurs tracés n’est donc en principe jamais rectiligne, incitant le visiteur à se promener au hasard, au fil de ses pensées sans but et itinéraire défini…On cultive son jardin comme l’on cultive son esprit, un art de vivre pratiqué par les lettrés à la retraite ou riches marchands de la région.

Route pour Wuzhen (situé à moins de 100 km, compter entre une 1h et 1h30 en fonction du trafic), autre ville d’eau dont le style diffère de celui de Suzhou. Même si la bourgade a été largement restaurée, elle a su gardé son identité et ses maisons en bois, ses rues pavées et ses ponts en pierre sculptés vous plongeront dans l’ambiance de la Chine ancienne. Si le temps est au rendez vous, vous vous baladerez au coucher du soleil le long du canal principal sur lequel se reflètent les maisons en pilotis dont les lanternes rouges s’allument progressivement en soirée.

Jour 4: Wuzhen / Hangzhou (PD-/-/-)

0310-Anji plantation the-LucasLes frais d’entrée dans le village donnent un accès libre à tous les sites majeurs de la ville et qui traitent de thématiques bien différentes. En fonction de vos gouts et centre d’intérêts vous pourrez modifier le programme avec le guide à votre guise. Nous avons sélectionné deux sites / activités :

-Découverte de la distillerie Gongsheng et dégustation (en option). Bon courage…Si vous ne souhaitez pas tester le vin local ne vous attardez pas dans la distillerie et ses puissantes effluves d’alcool, un pas hasardeux pourrait vous conduire rapidement au fond du canal…

-Vous vous rendrez ensuite à l’Opéra du tambour fleuri ou des spectacles se déroulent tout la journée. Le théâtre d’ombres chinoises propose aussi des représentations quotidiennes qui donnent un aperçu intéressant de cet art dont la pratique remonte à plus de 2000 ans et qui pourrait origine un affrontement au cours duquel Liu Bang, célébrissime chef de l’armée Han aurait fait dresser sur les murs fortifiés de la cité qu’il défendait des milliers de personnages en cuir afin de décourager l’ennemi. Le chef de l’armée adverse aurait pris peur et aurait battu retraite !

Si vous aimez la littérature, vous pourrez aussi vous rendre à l’ancienne demeure de Mao Dun, écrivain révolutionnaire du XXème siècle très populaire. Si les processus de teintures et d’impressions vous intéressent davantage alors vous pourrez vous rendre à l’atelier d’impressions bleues qui explique les techniques de fabrication des vêtements traditionnels.

0310-foret bambou hangzhou-Sabrina & Brad1Départ pour Anji (à environ 110km, compter entre 2h et 2h30 en fonction du trafic) pour découvrir la plus grande forêt de bambous de Chine et qui constitue aujourd’hui l’un des meilleurs exemples d’écotourisme du pays. Les autorités locales ont pris conscience dans les années 2000 de l’importance de ce patrimoine naturel et on appliquer la politique des « trois purs » : air pur, eau pure et terre pure, les sociétés d’exploitation de la forêt sont aujourd’hui scrupuleusement sélectionnées en fonction de leur politique écologique.  Anji est devenu un centre d’exportation de bambous important pour le reste de l’Asie qui a contribué à sortir la province du Zhejiang de la pauvreté.

0310-foret bambou hangzhou-Sabrina & BradVous serez plongés au cœur de cette forêt d’émeraude silencieuse où les bambous se penchent très légèrement au moindre souffle de vent.

Vous visiterez les plantations de thé attenantes au site, autre spécialité de la province du Zhejiang et son thé Longjing le plus prisé et parmi les plus chers du monde. Les champs de théiers sont souvent plantés en altitude et recouvrent les collines de rangées vertes parfaitement dessinées, un vrai plaisir pour les yeux !

Consommée originellement comme plante médicinale, le thé est rapidement devenu la boisson favorite des Chinois et son commerce s’est développé dans le monde entier à partir de la dynastie des Tang (618-907).  Par sa diversité, sa complexité et sa richesse la culture du thé peut se comparer à la culture du vin en Occident. Seuls les effets directs d’une trop grande consommation diffèrent considérablement…

Vous rencontrerez peut être, au hasard de votre parcours, un producteur local qui vous expliquera les différentes familles de thés : thé vert, thé noir, thé Wolong, thé parfumé, thé blanc ou thé en briques.

Route pour Hangzhou, ancienne capitale de la dynastie des Song du Sud (1127-1279) et actuel chef lieu de la province du Zhejiang.


Jour 5: Hangzhou (PD/DJ/D)

0310-Zehjiang lake -Ken Marshall1Marco Polo décrivait Hangzhou comme un paradis sur terre en grande partie en raison du « Lac de l’Ouest », récemment inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Aménagé au VIIIème siècle par le gouverneur de l’époque qui transforma ce qui était à l’origine un simple marécage, le lac est aujourd’hui un ensemble très harmonieux de jardins, de kiosques et pagodes où les locaux viennent flâner quotidiennement.  Chaque saison offre un spectacle différent : en hiver quand la neige s’invite parfois sur le lac et le transforme en œuvre d’art avec sa végétation cristallisée, au printemps quand les pêchers et les pruniers en fleur ravivent ses couleurs et en été quand les innombrables nénuphars le recouvrent de champs parfumés. Les locaux aiment répéter que la Lune est plus grande et plus belle en automne, les « Trois bassins reflétant la lune »sur l’île Xiaoling constitue le meilleur point d’observation.

Vous partirez à vélo pour une balade paisible autour de cette authentique carte postale de la Chine traditionnelle devenue un des symboles majeurs du pays. Les ponts courbés donnent accès aux îlots qui se situent au cœur du lac, vous découvrirez entre autre les jardins romantiques Quyuan.

Et parce qu’on ne s’en lasse pas vous poursuivez votre escapade dans les collines près du lac pour admirer les champs de théiers qui couvrent la région comme de gigantesques tapis verts.

0310-Xuanzang-NikitaVotre route vous conduira encore un peu plus à l’ouest jusqu’au temple Lingyin, l’un des temples bouddhistes les plus connus du pays qui constituera l’étape religieuse de votre périple. L’édifice aurait été fondé au IVème siècle par un moine indien appelé Huili dont les cendres sont disposées aujourd’hui dans l’une des petites pagodes du temple. Le site  a été détruit à plusieurs reprises avant de prendre sa forme définitive après la guerre sino-japonaise. Outre la célèbre statue de bouddha de 20m en camphre, l’un des plus grandes de ce type en Chine, et l’impressionnant mur de figurines qui l’accompagne, ce sont surtout les sculptures bouddhiques qui se trouvent sur les flancs et dans les grottes du Felaifeng (soit le Pic venu en volant, monture du moine Huli selon la légende) qui font la renommée du temple.

Une agréable promenade verte vous fera découvrir ces statues représentants des personnages clés de l’introduction du bouddhisme en Chine comme Xuanzang, ce moine pèlerin chinois parti sous la dynastie des Tang (618-907) pendant près de 20 ans à travers l’Asie centrale et l’Inde pour découvrir et comprendre tous les préceptes et la pensée bouddhiste dont il traduisit les sutras pour en assurer la diffusion en Chine . La Pérégrination vers l’Ouest, l’un des plus populaires romans chinois, raconte son incroyable histoire.

Jour 6: Hangzhou / Xidi (PD/DJ/D)

0310-Hanghouz temple- christopherVisite de la Musée de la pharmacopée chinoise de Hangzhou qui se trouve dans la pharmacie Huqingyu bâtie au XIXème siècle. Autre thème fondamental et fascinant de la culture chinoise et que vous ne pouvez manquer sous aucun prétexte ! Si vous n’êtes pas déjà sensibilisé à ce type de médecine, il vous faudra vous libérer provisoirement de toute logique occidentale.

Le corps humain est un microcosme qui fonctionne comme la société ou l’univers entier, en chinois le terme « zhi » signifie aussi bien « soigner » que « gouverner ». Chaque élément de ce microcosme est lié à un autre et ne fonctionne convenablement que si le « souffle » (« qi » en chinois) se diffuse convenablement.

Dans l’incroyable catalogue de pratiques qui compose la médecine chinoise, il faut en retenir deux majeurs que sont l’acupuncture et la pharmacothérapie encore très populaires aujourd’hui.

-L’acupuncture consiste à insérer des petites aiguilles dans des « points d’acupuncture » regroupés en famille de 12 « méridiens » (que certains comparent aux « chakras » indiens), sorte de points relais interdépendants d’un complexe système de canaux à travers circule le souffle vital (le « qi »). Ce « souffle » est en perpétuelle mutation, tantôt d’aspect « yang », tantôt d’aspect « yin », comme le soleil (qui est une manifestation « yang » du souffle) laisse quotidiennement et progressivement place à la lune (qui est la manifestation « yin »). Le célèbre symbole du yin et yang montre également qu’il y a toujours un peu de yin dans le yang et vice versa…Les deux principes sont ainsi interdépendants et ne peuvent exister l’un sans l’autre, au même titre que l’homme (yang) et la femme (yin).

L’estomac ne compte pas moins de 45 points par exemple qui se trouvent aussi bien sur le coup du pied qu’au dessus de la pupille de l’œil, si l’acupuncteur ressent un excès de souffle quelque part il convient donc de le rééquilibrer en agissant sur l’un de ces points.

-La pharmacothérapie est comme son nom l’indique la thérapie par la pharmacopée, ensemble de remèdes qui apparaissent sous la forme de pilules, poudres ou décoctions à base de plantes (comme la racine de Ginseng) ou d’origine animales (scorpions, hippocampes, serpents, cornes de rhinocéros…) ou humaines (il arrive par exemple que certains consomment le placenta peu après l’accouchement).

Le qigong (sorte de gymnastique du « qi » pratiquent certains Chinois dans les parcs le matin par exemple), la diététique (certains aliments sont « yang » et d’autres « yin », une bonne diététique résulte d’un bon équilibre des deux principes) et le massage traditionnel font partie également de la médecine qui est avant tout basée sur la prévention plutôt que la guérison à proprement dit.

Outre l’impressionnante collection que présente ce musée avec cette fameuse multitude de tiroirs renfermant des ingrédients improbables, c’est aussi l’architecture typique de la pharmacie avec ses boiseries, ses lanternes et son petit jardin qui vaut le détour.

Longue route pour le Wannan dans la province de l’Anhui (situés à environ 270 km compter entre 4h et 4h30 en fonction du trafic), zone qui de part sa proximité avec la rivière Xinnan et sa terre fertile a su développé un réseau commercial efficace qui lui permettait d’exporter thés, bambous, sel et bois vers la côte est. Certains marchands locaux ont amassé de véritables fortunes sous la dynastie des Ming (1368- 1644) et Qing (1644-1911) et se sont fait construire de magnifiques demeures qui justifient aujourd’hui l’afflux croissant de visiteurs.

On retiendra trois caractéristiques principales de l’architecture locale : l’aspect extérieur constitué de murs blanchis à la chaux, de toits de tuiles noires et de pignons superbement sculptés, les cours intérieures éclairées par des puits de lumières aussi appelé tianjing (littéralement « miroirs du ciel ») et enfin les paifang,  arche commémorative dédié aux lauréats des examens impériaux. En effet dans la hiérarchie sociale confucéenne le marchand occupait le rang plus bas, certains d’entre eux misaient donc beaucoup sur leurs progénitures afin qu’ils réussissent leurs examens et intègrent la prestigieuse classe des lettrés. Cette revanche sociale donne ainsi naissance dans la région à une multitude de paifang en l’honneur des lauréats que l’on estime à plus de 500 dans l’histoire de la région.

Nuit dans un village du district de Yixian dont vous ferez la découverte le lendemain.

Jour 7: Xidi / Huangshan (PD/DJ/D)

0310-Huangshan - B coolVous commencerez  votre journée à vélo a la découverte des villages pittoresques classés parmi les plus beaux du pays et dont Xidi et Hongcun font désormais partie du patrimoine mondial de l’Unesco.

La visite de ces deux villages dévoilera un autre pan majeur de la culture chinoise : l’art du fengshui (littéralement « vent » et « eau ») également appelé  « géomancie ». De plus en plus populaire en Occident mais parfois vulgarisé, le fengshui se définit tout d’abord comme une étude très approfondie des lieux favorables aux logements ou aux tombes des défunts. Les géomanciens sont encore aujourd’hui consultés pour étudier l’environnement d’une future maison (ou même d’un gratte ciel) qui doivent être en harmonie la nature et les forces qui régissent le cosmos dans son ensemble, animé par le « qi » ou « souffle » de au même titre que le corps humain. Une montagne escarpée est « yang » alors qu’un lac est « yin » et leur présence à tous les deux est requise pour un environnement parfait. Et lorsque qu’un site manque de l’un ou de l’autre, le géomancien recommande l’installation d’un point d’eau ou d’une colline artificielle par exemple.

Les couleurs, l’orientation, la luminosité, la topographie d’un terrain font partie de la liste interminable des facteurs déterminants la décision d’un géomancien.

Le village de Hongcun est l’un des exemples de mise en application des préceptes du fengshui les plus parlants et les plus originaux du pays. Son agencement est une reproduction volontaire de la silhouette d’un buffle dont les intestins sont symbolisés par un complexe réseau de canaux du village et son estomac par le bassin central dans lequel ils se déversent. Les deux grands arbres à l’extérieur du village représentent les cornes du buffle, animal symboliquement lié à l’eau et donc protecteur des incendies qui avaient déjà ravagé le village avant qu’il ne soit totalement repensé par un géomancien.

Vous visiterez la demeure Chengshitang construite par un marchand de sel et très représentative du niveau de raffinement et de prospérité de la région.

Le village a également servi de lieur de tournage à « Tigre et Dragon », film à succès qui a réussi habilement à marier romance à la chinoise, arts martiaux et effets spéciaux particulièrement novateurs pour le cinéma chinois.

Voisin de Hongcun, Tachuan est un village hors du temps, à l’entrée d’une vallée qui se couvre de rouge et de jaune à l’automne qui révèle mieux encore les maisons blanchies à la chaux pour le plus grand bonheur des photographes. « Ta » signifie pagode en chinois, comme la forme donnée au village par ses « concepteurs ». Tachuan est moins connu dans le district et vous permettra d’avoir un regard plus proche de la vie locale, car le Wannan est aujourd’hui clairement victime de son succès, il s’agit donc de se perdre dans le labyrinthe de ruelles aux dalles de marbres gris ou de se rendre dans les campagnes environnantes, à l’écart de la foule et du bruit afin de mieux apprécier l’histoire et la symbolique de cette région extraordinaire.

Xidi, dont la situation idéale le long d’un cours d’eau et au pied d’une colline est également le fruit des conseils avisés d’un géomancien, est avant tout connu pour le paifang à trois niveaux qui se trouve à l’entrée du village et qui fait hommage à un ancien membre du clan du village devenu préfet. C’est aussi à Xidi que l’on trouve le plus grand nombre de maisons de marchands particulièrement raffinées avec leurs fines boiseries sculptées, inlassablement immortalisés par des étudiants des beaux arts ou photographes passionnés.

Nanping enfin avec ses maisons vieilles de plus de 500 ans et qui offre l’un des plus beaux exemples de temple des ancêtres de la région : le temple des ancêtes du clan Ye. Outre le fait qu’il est servi de décor à Judou célèbre film de Zhang Yimou avec l’iconique Gong li, le site vous permettra de mieux comprendre le culte des ancêtres, pratique fondamentale de la culture chinoise qui perdure encore aujourd’hui. Beaucoup plus proche des valeurs confucéennes et de sa « piété filiale » et plus ancienne que toute forme de religion en Chine, cette pratique consiste à maintenir un lien avec le monde des morts en offrant de la nourriture, en brulant du papier monnaie et encens ou en « balayant les tombes » à l’occasion de la Fête des morts (Qingmingjie). Certains voyageurs pensent légitimement découvrir des représentations divines dans les temples chinois alors qu’il s’agit souvent de personnage clés ou héros de l’histoire chinoise à qui l’on voue un culte presque divin.

Remise des vélos et route pour le site des Huangshan (Montagnes Jaunes). Montée en téléphérique et nuit au sommet. Les nuits y sont fraiches et le climat instable, chaussures de marches, vêtements de pluie et vêtements chauds sont donc de rigueur.

Jour 8: Huangshan / Nanjing (PD/DJ/D)

0310-empereur jaune-Richard FisherSi le temps est au rendez vous et si vous arrivez à prendre avec humour le flot chaotique de touristes locaux qui se repairent au son strident et saturé des mégaphones alors vous pourrez apprécier ce que la Chine offre peut être de plus beau. Prenez-le comme un rite de passage, une initiation qui vous ouvrira la voie aux Huangshan, source d’inspiration des artistes chinois depuis des siècles.
Le site tire son nom de cette tradition antique qui consistait à baptiser chaque mont du nom de leurs plus illustres visiteurs, en l’occurrence il s’agit de l’Empereur Jaune Huangdi, un des pères fondateurs de la civilisation chinoise qui aurait vécu au troisième millénaire avant notre ère et à qui selon le mythe serait l’inventeur entre autre du Feng Shui et l’auteur du premier traité connu de médecine, son épouse aurait transmis aux femmes l’élevage des vers à soie, autant de thèmes que vous aurez abordé lors de votre périple. L’Empereur y aurait vécu en ermite et atteint avec d’autres hauts dignitaires le rang d’immortel grâce aux élixirs confectionné avec les ingrédients locaux.

En fonction du climat, lever à l’aube pour assister au lever de soleil sur Beihai (la Mer du Nord) où une forêt de pics déchiquetés (aux noms évocateurs comme le Pic ou l’on commence à croire ou le Pic du Lion) est inlassablement balayée par une mer de nuages qui donnent l’impression d’un paysage éphémère en perpétuelle mutation.

Quelques pins courbés comparables à des bonzaïs (penjing pour rappel) poussent miraculeusement sur les parois granitiques et complètent cette parfaite peinture vivante, quand le temps est au rendez vous le spectacle est tout simplement phénoménal. Ici c’est la Nature l’artiste, faites des pauses et admirez l’œuvre du jour. Votre marche ressemblera un peu à celle d’un moine (ou Kung-fu panda pour les plus jeunes) en pèlerinage qui parcourt les escaliers interminables et abrupts qui se faufilent le long des montagnes. Si votre condition physique le permet vous pourrez rejoindre les marches de l’ouest et redescendre en téléphérique.

Vous pourrez à votre arrivée au pied des Montagnes oublier votre fatiguer dans les sources thermales (dont les Chinois raffolent pour leurs vertus médicinales) dans lesquelles l’Empereur se prélassait il y a déjà des millénaires (en option). Les sources offrent aujourd’hui toute sorte de traitement au café, divers alcools, bains de poissons qui vous débarrassent de vos peaux mortes (à voir sur place car il n’existe aucune façon de rendre attractive par écrit cette pratique pourtant efficace !) et autres massages.

Transfert à la gare de Tunxi et train pour Nanjing (Nankin). Départ prévu à 23:11

Jour 9: Nanjing (PD/-/-)

Arrivée prévue à 6h23. Accueil par votre correspondant local et transfert à l’hôtel.

« Nan » signifie « sud » et « jing » signifie « capitale » alors que « bei » signifie « nord », « Beijing » (Pékin) signifie donc « capitale du nord », par opposition donc à Nanjing, capitale du sud. Un grand nombre de noms ville et régions en Chine suivent cette même logique liée aux grands cardinaux.

Vous commencerez la journée par une balade dans l’immense parc Xuanwu qui est partiellement entouré par les impressionnants remparts de Nankin. Datant dynastie des Ming, ils sont considérés comme les plus longs remparts du monde, deux tiers sont encore visibles aujourd’hui. La plupart des grandes villes en Chine étaient fortifiées et rares sont celles qui disposent encore de remparts en bon état. La Révolution culturelle a hélas contribué à la destruction de ceux de Pékin, Shanghai,  et une partie de ceux de Xi’an, Nankin et la ville médiévale de Pingyao sont les deux villes où ils sont les mieux préservés.

Vous vous rendrez ensuite au Palais présidentiel qui fut d’abord le siège du pouvoir des Taiping, impliqués dans l’une des plus meurtrières des guerres civiles de l’Histoire (20 à 30 millions de morts) et qui déstabilisèrent la dynastie mandchoue Qing (XIXème siècle). Détruit puis reconstruit, le site devient alors le siège du pouvoir de Sun Yat-sen, figure emblématique de la Révolution de 1911, premier Président de la République chinoise en 1912 et co-fondateur du Guomindang (parti nationaliste) que certains considèrent comme père de la Chine moderne. Le mythe Mao a fait beaucoup d’ombre à l’influence de Sun Yat-sen sur la Chine moderne qui se ressent logiquement beaucoup plus à Taiwan aujourd’hui (où le Guomindang se réfugia et régna après la victoire des communistes).

Vous visiterez l’impressionnant mausolée de « Docteur Sun », situé en haut d’un escalier de près de 400 marches.

La journée se terminera par la poignante visite du Mémorial du Massacre de Nankin, l’un des fais les plus marquants du XXème siècle. On estime entre 200 000 et 300 000 le nombre de victimes de la barbarie des soldats japonais et quelques 20 000 viols perpétrés le tout en six petites semaines. Un nombre croissant d’historiens se penchent sur le sujet (cf Le Viol de Nankin d’Iris Chang), et le cinéma s’y intéresse peu à peu avec notamment John Rabe qui relate l’histoire extraordinaire de cet homme d’affaire nazi allemand basé à Nankin qui recueilli des milliers de Chinois dans son usine afin des les protéger de l’armée japonaise. Une histoire comparable à celle d’Oskar Schindler mais à beaucoup plus grande échelle.

Les propos de révisionnistes japonais et le manque de transparence des manuels scolaires au Japon entachent encore aujourd’hui les relations sino-japonaises.

Vous terminerez votre journée dans l’agréable parc Mouchou, relativement proche du Mémorial où vous pourrez vous relaxer au bord du lac afin de vous remettre de vos émotions.

Nuit à l’hôtel.

Jour 10: Nanjing / Shanghai (PD/-/-)                                  

Transfert à la gare et TGV pour Shanghai.

Accueil et transfert à vers prochaine destination.

 VIDEOS SUR LA CHINE ICI

*** Fin des prestations ***

CONDITIONS TARIFAIRES

CLASSE STANDARD

Ville

Hotel

Type de chambre

Shanghai

BaoLong Hotel

Standard Twin

Wuzhen

Tong’An Hotel

Standard Twin

Hangzhou

LiLy Hotel

Standard Twin

Yixian

Bishan Hotel

Standard Twin

Huangshan

BeiHai Hotel

Standard Twin

Nanjing

Bailu Hotel

Standard Twin

 Prix par personne en CNY base demi-twin, chambre partagée

Nombre de personnes

1 personne

2 personnes

3-4 personnes

5-6 personnes

Supplément Single
Septembre – Octobre

à partir
de
4141 euros

à partir
de
2348 euros

à partir
de
1972 euros

à partir
de
1672 euros

à partir
de
505 euros

Novembre – Décembre

à partir
de
4000 euros

à partir
de
2344 euros

à partir
de
1968 euros

à partir
de
1665 euros

à partir
de
495 euros

 CLASSE SUPERIEURE

TARIFS NOUS CONSULTER

Ville

Hotel

Type de chambre

Shanghai

Quintet Hotel

Oriental Pearl

Wuzhen

Tong’An Hotel

Standard Twin

Hangzhou

Sofitel Hotel

Superior Twin

Yixian

Bishan Hotel

Standard King

Huangshan

BeiHai Hotel

Standard Twin

Nanjing

Bailu Hotel

Standard Twin

 

 CLASSE DELUXE

TARIFS NOUS CONSULTER

Ville

Hotel

Type de chambre

Shanghai

Howard Hotel

Supérieure

Wuzhen

Tong’An Hotel

Standard Twin

Hangzhou

Banyan tree Hotel

Water Terrace Suite

Yixian

Bishan Hotel

Standard King

Huangshan

BeiHai Hotel

Standard Twin

Nanjing

 Kayumanis Hotel

Private villa

 

Le prix comprend :

  • L’hébergement en hôtel en chambre demi-double
  • Les repas compris mentionnés aux programmes (PD =Petit Déjeuner, DJ= Déjeuner, D = Dîner).
  • Les visites et transferts en véhicules privés climatisés.
  • Les services de guides locaux anglophones
  • Les frais d’entrée pour les visites mentionnées au programme.

 

Le prix ne comprend pas :

  • Les visas.
  • Les vols internationaux et taxes portuaires
  • Les repas autres que ceux mentionnés dans le programme.
  • Les taxes Appareil photo/vidéo lors de certaines visites.
  • Les dépenses personnelles (boissons, téléphones, pourboires etc.).
  • L’assurance –assistance – annulation – rapatriement
  • Les prestations qui ne sont pas mentionnées dans la liste de services

 

Coût supplémentaire pour les autres langues

Langues

Supplément  par groupe

Français/ Allemand

à partir de 431 euros

crédit photos licence creative commons par B cool, Christopher, Richard Fisher, Nikita, Ken Marshall, Sabrina & Brad, Lucas, Mulligan Stu, Luciano et Ryan Mc Farland sur www.flickr.com

Informations et réservations : Par téléphone : 01 80 92 60 05 ou Par mail

Application mobile en partenariat avec Make me Droid, le créateur d'applications Android/IOS en ligne.