Accent d'Asie

Le Sichuan Tibétain (Kham) chez l’habitant -FZCTTSH – 11 jours/ 10 nuits (EX)

0710-sichuan house tibetan-gill penneyLe « Tibet historique » incluait auparavant la province du Qinghai (qui portait le nom de « Amdo »), une partie du Gansu, le nord du Yunnan et l’ouest /nord du Sichuan (qui portait alors le nom de Kham). La culture tibétaine y est encore omniprésente et le bouddhisme tibétain très actif. Vous traverserez tout l’ouest du Sichuan en direction du nord du Yunnan (aussi appelé Shangri La) à travers des paysages de montagnes à couper le souffle. Vous logerez principalement dans des maisons d’hôtes traditionnelles aux conditions parfois spartiates que l’hospitalité des locaux vous fera peut être oublié !

 

Note : ce programme est catalogué « aventure » plus en raison des conditions de logement (il n’existe pour certaines étapes que des catégories standards), des temps de route et de l’environnement (altitude et températures en montagne) que la difficulté des activités (marches, balade à cheval et vélo). Il est fortement recommandé de consulter un médecin au préalable pour juger de vos aptitudes à supporter ce type d’environnement.   La période de mai à octobre, plus chaude, est assez logiquement la plus recommandée pour cet itinéraire, surtout lorsque les prairies sont bien vertes en été. Les couleurs automnales en novembre offrent toutefois un spectacle fabuleux (attention nuits très fraiches par endroit).

Jour 1: Arrivée à Chengdu  (-/-/D)

0710-chengdu-city-George LuAccueil par votre guide et transfert à l’hôtel.

Bienvenue à Chengdu, capitale de la province du Sichuan et anciennement celle du puissant royaume Shu. Chengdu a su conserver le même nom depuis plus de deux millénaires et témoigne ainsi de sa longévité et du rôle majeur qu’elle a toujours joué dans la région.

Ce séjour sera également une excellente opportunité pour tester les spécialités de la célèbre gastronomie sichuanaise, l’une des huit grandes écoles culinaires du pays réputée pour être très relevée…

Vous goûterez en soirée le mapo doufu, un plat traditionnel du Sichuan composé de toufu frais, de bœuf haché, de soja accompagnés d’une sauce à l’ail, d’huile pimentée et de poivre du Sichuan.

Jour 2: Chengdu (PD/-/D)

Balade dans le dans le Parc du Peuple, parfait exemple de l’ambiance si unique des parcs où les Chinois pratiquent Tai-chi, Kung-fu, sabre, méditation, danse, gymnastique…autant d’activités qu’ils considèrent essentiels pour leur bien-être.

0710-Sanxingdui-kudumomoDans la matinée, route pour le site archéologique de Sanxingdui proche de la ville de Guanhan (située à une cinquantaine de kilomètres de Chengdu, compter environ une heure de route) où sont exposés des centaines d’objets remontant à de 2000 ans JC : poteries, sculptures en jade, statues… Le site a été découvert dans les années 30, mais c’est en 1986 que les pièces les plus étonnantes ont été exhumées avec notamment une fabuleuse collection de masques et un « arbre divin » en bronze unique en Chine qui met en valeur des techniques plus avancées de celles des Shang (dynastie chinoise contemporaine du XVIIème – XIème siècle avant JC), attestant ainsi de l’existence d’une mystérieuse culture parallèle dans la province du Sichuan (alors appelé pays de Shu) qui fascine les scientifiques. De nombreuses expositions sont organisées dans le monde entier depuis cette découverte que certains considèrent aussi importante que l’Armée enterrée de Xi’an !

Retour à Chengdu et visite du Temple Wenshu (Manjushri chez les Indiens), le temple bouddhique le mieux préservé de Chengdu et qui attire toujours autant de fidèles. Vous dégusterez un thé dans la Maison de thé voisine (la ville en regorge et celle-ci fait partie des plus populaires) avant de dîner dans le jardin du restaurant végétarien attenant au temple (en fonction du temps) afin de vous familiariser un peu plus avec les préceptes bouddhistes.

Jour 3: Chengdu / Danba (Jiaju)  (altitude 1800m) (PD/DJ/D)

0710-Danba- panoramic-rdutaLa première étape de votre périple dans le Kham sera Danba  situé à environ 350 km de Chengdu (compter environ 6 heures en fonction du trafic), le point de départ de plusieurs villages tibétains installés sur les flancs d’une superbe gorge.

Déjeuner en route.

Vous logerez dans l’une de ces maisons si particulières et typiques du village Jiaju (situé à 7km de Danba) qui associent culture tibétaine et traditions de la minorité Qiang. On dénombre aujourd’hui environ 300 000 représentants de cette ethnie au passé glorieux et qui se sont intégrés au fur et à mesure au monde tibétain, et en particulier aves les Khampas (habitants du Kham), une branche de la famille tibétaine aux traditions et langue différentes de leurs cousins du Tibet. Chaque résidence ressemble à une petite forteresse de briques de trois étages sur lesquelles sont peintes des bandes rouges, noires, jaunes ou blanches. Les cadres en bois des fenêtres ont été délicatement sculptés et ornés de motifs décoratifs et les peintures murales riches en couleur égaient les murs intérieurs et le mobilier. D’innombrables épis de maïs sèchent sur les terrasses aérées des toits ou sont suspendus aux façades avec les gousses de piments rouges. Les Qiang sont majoritairement animistes et leurs dieux sont représentés par les pierres blanches que l’on retrouve un peu partout dans les villages et en particulier sur les toits des maisons.

Balade dans le village à travers ses passages pavés et au bord de la rivière Dajin qui court le long du village. Vous profiterez de la vue magnifique sur la gorge, la campagne et les pics environnants depuis un promontoire sur la route menant au village voisin.

Diner et nuit dans une maison d’hôte.

Note : les maisons disposent de chambres doubles, triples ou de dortoirs au mobilier rustique, au confort basique (toilettes et salle d’eau séparés) mais à l’accueil très chaleureux !

Jour 4: Danba / Tagong (altitude 3800m)         (PD/DJ/D)

0710-suopo-village-rdutaVisite du village Suopo situé à une trentaine de kilomètres (compter une demi-heure en fonction du trafic), qui révèle l’autre particularité de la région : les tours de guets de la minorité Qiang dont l’édification remontent à parfois plus de 1000 ans. Elles sont constituées de trois étages : le premier étage – rez de chaussée- sert en principe d’étable, le deuxième au logement et le troisième sert au stockage maïs. L’autre vocation de ces tours qui atteignent en moyenne une trentaine de mètres de hauteur était défensive, la région étant pacifiée plusieurs tours ont été démantelées et les meilleurs exemples sont conservés à Suopo.

0710-suopo-village-rduta1Route pour Tagong situé à 112km (compter entre 2h30 et 3 heures en fonction du trafic). Vous ferez halte pour un pique-nique (sous réserve de conditions climatiques adéquates) dans les prairies environnantes en admirant le majestueux Mont sacré Yala (Zhara Lhaste en tibétain, 5820m) d’où émane parfois d’étranges nuages de fumée bleutés…

Juste avant votre arrivée à Tagong vous visiterez l’étonnant couvent Heping Fahui (Ani Gompa en tibétain) essentiellement habité par des nonnes qui jusque dans les années 80 avaient pour habitude de venir nourrir le lama Tsemper, un ermite qui passa la quasi-totalité de sa vie à méditer dans une grotte des environs et pour qui, à sa demande peu avant sa mort, un temple fut édifié. Le couvent fut construit par la suite et c’est maintenant un véritable petit village qui s’anime autour. Vous pourrez admirer l’immense mur de « mani »  (pierres de prières) et la « kora »  (pèlerinage autour du chemin circulaire le long duquel sont disposés les célèbres moulins à prières) qui attire un nombre croissant de pèlerins.

Vous vous rendrez sur la colline voisine recouverte de milliers de drapeaux de prières et sur laquelle sont pratiquées encore aujourd’hui chez certains Tibétains -et en particulier dans la région- les funérailles célestes au cours desquelles les corps des défunts sont offerts aux vautours. Les sols étant trop rocailleux – parfois gelés en hiver – pour les enterrements et les arbres étant trop rares pour les bûchers, ce rite était avant tout liée aux spécificités mêmes des terres tibétaines, avant de prendre par la suite une dimension plus spirituelle. Selon le bouddhisme tantrique en effet, l’âme de la personne décédée part pour être réincarnée, alors que l’enveloppe de chair reste sur terre comme une simple coquille vide. Le fait de nourrir les rapaces avec cette chair est donc considéré comme un retour complet à la nature, le dernier don de soi de la part du défunt à la terre qui l’a fait naître. Les funérailles peuvent s’effectuer avec ou sans rituel (très codifié et couteux).

Note : il est possible d’assister à Tagong ou Litang (prochaine étape) à l’une de ces cérémonies qui se tiennent à l’aube dont les dates sont tout naturellement très aléatoires. Certaines scènes peuvent paraitre choquantes et sont déconseillées aux âmes sensibles.

Route pour Tagong situé à une dizaine de kilomètres. Dîner au Khampa café & art centre qui sert une cuisine traditionnelle mais également un excellent burger au yak pour ceux qui souhaitent faire une pause culinaire.

Nuit dans une maison d’hôte traditionnelle (qui peut se situer à Tagong ou dans le petit village attenant au couvent en fonction de la disponibilité). Confort sommaire (toilettes et salle d’eau séparée)  mais accueil chaleureux !

Jour 5: Tagong / Litang (altitude 4014m) (PD/DJ/D)

Petit déjeuner sur la terrasse du Khampa café & art centre qui offre une vue parfaite sur le monastère et sur la place principale de la ville.

0710-tangong-Ken MarshallVisite du Monastère de Tagong connu pour son vaste ensemble de chortens (stupa tibétain), son impressionnante statue d’Avalokiteshvara à mille bras mais surtout pour la ferveur religieuse poignante dans la salle de droite où se trouve une reproduction de la statue du Bouddha Sakyamuni qui serait tombée du convoi de la princesse chinoise Wencheng lors de son voyage vers Lhassa où elle s’apprêtait à épouser le roi tibétain Songtsen Gampo, scellant ainsi une alliance stratégique et historique entre le Tibet et la Chine (au VIIème siècle après JC). La réplique a été sculptée à l’endroit de la chute de la statue originale (placée aujourd’hui à Lhassa et qui se trouve être l’effigie de Bouddha la plus vénérée du Tibet) et le temple construit autour. Immersion au plus profond du bouddhisme tibétain dans cette petite salle éclairée à la bougie, marquée par la forte odeur des sculptures en beurre de yak et où les fidèles effectuent inlassablement les prosternations d’hommage …

Balade dans la ville organisée autour d’une avenue principale aux allures de western avec ces Tibétains aux chapeaux de cow-boy, où résonnent les sabots de chevaux et autour de laquelle sont disposées plusieurs maisons tibétaines traditionnelles.

Route pour Litang situé à 250km de Tagong (compter entre 4 et 5 heures en fonction du trafic).La première partie du trajet se fera le long de la tumultueuse rivière Liqi, vous aurez la chance d’admirer une dernière fois depuis la route le mont Yala (Zhara Lhatse). Déjeuner en route.

Arrivée à Litang en fin de journée. Dîner dans un restaurant tibétain. Nuit dans un hôtel standard.

Jour 6 : Litang – nuit en tente nomade (PD/DJ/D)

0710-litang family-jeremi JoslinLitang est la ville d’origine du 7ème et 10ème Dalai lama et constitue par conséquent un centre religieux majeur pour les Tibétains. Visite dans la matinée du splendide monastère Chode Gompa, affilé à la Secte des Bonnets Jaunes (Gelupa), la plus récente des quatre grandes écoles du bouddhisme tibétaine dont le Dalaï lama est originaire. Vous profiterez de la belle vue sur la ville et les environs depuis le toit de la troisième salle principale. Balade dans le quartier environnant caractérisé par ses moines, ses maisons typiques, ses chortens, son mur de mani, et son atmosphère très locale où les enfants jouent au milieu des petits troupeaux de yaks.

 Route pour les sources thermales de Litang pour une séance de relaxation avant votre après midi nomade…

Litang était une étape importante de la Route du thé et des Chevaux, autre thème et héritage de l’histoire fantastique de la région. Bien moins connue que la Route de la Soie, elle n’en demeure pas moins une route commerciale clé entre les zones les plus reculées du Xishuangbanna (à l’extrême sud du Yunnan) connu pour le thé pu‘er, le Tibet et par extension le Nepal, le Laos, la Birmanie et l’Inde pour d’autres marchandises. C’est sous la dynastie des Tang (618-907) avec l’intérêt croissant des Tibétains pour le thé que la route devint célèbre.

Ces derniers échangeaient leurs chevaux contre cette denrée typiquement chinoise, un complexe réseau caravanier à haute altitude se constitua dont Litang devint rapidement donc l’une des étapes majeures. En effet les immenses prairies de la région constituent un environnement idéal pour les chevaux, si réputés à Litang que s’organise chaque année lors des premiers jours du mois d’août la Fête du Cheval où cours de laquelle les environs de la ville se transforment en une véritable ville de tentes nomades. Course de chevaux, démonstration de tirs à dos de cheval, chants, danses sont au programme de cette fête très populaire. Nous consulter.

Balade à cheval dans l’après midi pour apprécier les paysages époustouflants des prairies verdoyantes (en été) et des montagnes aux neiges éternelles aux alentours. On raconte que les meilleurs monteurs de chevaux du Tibet sont à Litang, vous serez donc entre de bonnes mains !

Votre dîner et nuit se passeront dans sein d’une famille nomade qui partagera avec vous les secrets de ce mode de vie proche de la nature et loin de l’agitation urbaine.

Nuit sous la tente (confort sommaire). Profitez de cette expérience unique pour un admirer les étoiles (en cas de temps clair) dont vous n’aurez peut être jamais été aussi proches…

Note : Litang fait partie des plus hautes villes du monde (400 mètres plus haut que Lhassa !) et l’altitude peut jouer des tours à ceux qui ne s’y seraient pas préparés. Il est donc impératif que vous consultiez un médecin pour juger de vos aptitudes à supporter ce type d’environnement.

Jour 7: Litang / Yading  (altitude 4000m-5000m) (PD/DJ/D)

Retour à Litang, et petit déjeuner à l’hôtel.

 Départ matinal pour le Parc national de Yading (situé à 154km de Litang, compter plus de 5 heures en fonction du trafic et de l’état de la route). Les trajets sont une partie intégrante des voyages, celui-ci est une attraction en soi !  La première partie de la route sera une nouvelle occasion d’observer les tentes nomades et les troupeaux de yaks qui broutent allègrement dans les immenses pâturages, vous traversez ensuite d’immenses zones vallonnées recouvertes de millions de pierres de toutes tailles qui ressemble à un champ d’astéroïdes. La dernière partie se fera le long d’une rivière agitée bordée par des pins dont la couleur varie entre le vert et le jaune en automne…

L’entrée du parc se situe à une trentaine de kilomètres de votre hôtel (maison d’hôtel convertie en hôtel, confort basique mais salle d’eau et toilette privés), compter une demi-heure pour ce dernier tronçon ou vous traverserez deux petits villages tibétains. Installation a l’hôtel.

0710-marijusri-sacre-Francois PhilippBienvenue dans ce petit paradis qui renferme trois mont sacrés : Jambeyang (Manjusri, 5985m), Chanadorje (Vajrapani, également 5958m) et le plus haut Chenresig (Avalokitésvara, 6032m) autour desquels les pèlerins les plus émérites effectuent la kora (pèlerinage). Les trois monts symbolisent la compassion, la sagesse et l’énergie, trois valeurs qui ouvrent la voie au nirvana. Personne n’en a jamais réussi l’ascension, pour des raisons techniques tout d’abord mais aussi parce que cela est considéré comme un sacrilège par les Tibétains.

Le site est immense et les possibilités de randonnées sont illimitées. Pour faire simple le parc est un rond entouré d’une route pratiquée par les véhicules électriques du parc uniquement, ceux-ci s’arrêtent aux points principaux donnant accès aux lacs et montagnes au centre du rond.

Vous quitterez l’hôtel et vous rendrez en voiture à Longtongba (situé à 3km) d’où l’aventure commence. Vous commencerez par un premier trajet de 5-10 minutes en voiture électrique le long d’une rivière tumultueuse bordée de pins qui mène à l’entrée du « rond » : Luanhuanpeng (ce tronçon de 3,5km peut se faire à pied en une quarantaine de minutes) qui s’ouvre sur la superbe prairie Chonggu traversée par quelques rivières cristallines d’où vous commencerez votre marche.

Vous marcherez alors direction du petit Monastère Chonggu, vieux de 700 ans et point de départ de la kora. La dépouille du moine fondateur y repose encore, celui-ci aurait été puni des Dieux pour avoir osé creuser la terre sacrée pour l’édification du temple et se sera fait pardonner en consacrant sa vie entière à réciter des canons bouddhistes.  Les moines continuent aujourd’hui à brûler de l’encens pour commémorer son mérite.

Le monastère est situé à l’entrée d’un superbe sentier forêt qui vous mènera au Lac Zhuoma (situé à 1,5km de Luanhuanpeng)  à la couleur émeraude sur lequel se reflètent les pins et le majestueux mont Chenresig –le plus haut des trois- qui représente Avalokitésvara, le Bouddha de la compassion et le sain patron du Tibet) que Joseph Rock comparait à un « trône blanc géant, une place toute choisie pour une divinité tibétaine».

Note : L’eau du lac est sacrée, il est interdit de la toucher.

Retour à l’hôtel. Avec un peu de chance vous assisterez à l’inoubliable coucher de soleil sur le mont Chenresig que vous pouvez admirer depuis votre hôtel…

Nuit à l’hôtel.

Jour 8: Yading / Hot springs inn  (PD/DJ/D)

Retour à Luanhuanpeng par la même route que la veille (voiture + voiture électrique), vous emprunterez cette fois le chemin à gauche jusque la station de voiture électrique qui vous conduira à la prairie Luorong, (située à 7km) caractérisée par sa végétation multicolore (en automne particulièrement) et que vous traverserez en direction du mont Jambeyang (qui représente Manjusri, le boddhisattva de la sagesse), probablement hypnotisé par forme pyramidale et sa blancheur immaculée !

Un parcours pentu d’une dizaine de kilomètres (aller retour) à dos de cheval et au son des cascades vous conduira alors à la Mer de Lait et à la Mer des Cinq Couleurs, deux lacs d’une beauté exceptionnelle qui constitueront les étapes les plus élevées de votre parcours. En particulier la Mer des Cinq Couleurs nichée à 4700 mètres d’altitude, entourée de pics grandioses… D’innombrables drapeaux de prières sont accrochés tout au long du parcours, en particulier devant le Jambeyang qui témoigne de la spiritualité du lieu.

Note: les chevaux du parc appartiennent aux locaux et le montant de leur location varie régulièrement selon les saisons et l’affluence, il nous est donc impossible de réserver cette prestation à l’avance et d’en inclure le prix dans la cotation finale.

En fonction de votre rythme et du climat, pique nique dans la zone des lacs.

Note : Le parcours peut également se faire à pied (compter entre 4 et 6 heures en fonction de votre rythme), une très bonne condition physique et une résistance à l’altitude sont indispensables. Une nuit supplémentaire dans le parc sera également à prévoir. Nous consulter.

Retour à la station de voiture électrique de la prairie Luorong, Luanhuanpeng puis Longtongba où votre chauffeur vous attendra. Départ pour Hot springs inn, un petit hôtel modeste mais charmant qui se situe à environ 1h30 du parc. En fonction de votre heure d’arrivée vous pourrez relaxer dans la piscine d’eau de source ou dans les bains individuels (compter supplément).

Jour 9: Hot spring inn / Xiangcheng (3200m) / Zhongdian (Shangri La (PD/DJ/-)

0710-xiangcheng-rural-Ken MarshallCette journée se fera essentiellement sur la route qui relie la province du Sichuan à celle du Yunnan, à travers des paysages de montagnes toujours aussi spectaculaires où sont installés quelques villages typiques dans une agréable cadre bucolique.

Vous ferez halte à Xiangcheng situé à moins de 100 km (compter entre 2 et 3 heures en fonction du trafic). Visite du Monastère de Xiangcheng (Chaktreng Gompa) qui domine la ville et offre une vue grandiose sur les alentours.  Construit en 1669 par la secte Kagyu, le monastère ainsi que les habitations voisines destinées aux moines ont fait peau neuve récemment, le chantier a été immense et a permit aux différents artisans locaux (charpentiers, peintres, sculpteurs…) de valoriser leurs savoir faire tout en respectant le style original du monastère.

Route pour le Yunnan et Zhongdian (Shangri La) situé à environ 215 km (compter entre 4 et 5 heures de route en fonction du trafic).

Bienvenue dans le « Shangri La », paradis mythique pour les bouddhistes tibétains et monde imaginaire décrit par James Hilton qui n’avait certainement pas anticipé la portée de son roman à succès au moment de sa rédaction. En effet aujourd’hui ce sont plusieurs districts de la région qui se réclament l’héritage du mythe. Toujours est-il que la région est splendide et largement influencée par la fascinante culture tibétaine.

Installation à l’hôtel. En fonction de votre heure d’arrivée et de votre envie balade dans la vielle ville (possible le lendemain également), petit labyrinthe de rues pavées bordées de maisons en bois. Vous pourrez participer au spectacle quotidien des danseurs locaux ou étrangers qui viennent s’essayer à quelques pas de danses sur la place principale de la vielle ville… Les participants dansent généralement en cercle au rythme de musiques traditionnelles ou plus modernes, un spectacle unique particulièrement apprécié par les locaux et à ne manquer sous aucun prétexte !

Nuit à l’hôtel (où le choix est beaucoup plus varié que lors des étapes précédentes)

Jour 10: Zhongdian (Shangri La) (PD/-/-)      

0710-Zhongdian-festival-Arian ZwegersUne petite école associative située dans la vieille ville vous accueillera dans la matinée pour un cours sur l’art du Tangka.

Les professeurs originaires de Lhassa, forment régulièrement de jeunes talents tibétains à cet art étroitement lié au Bouddhisme et la méditation. Cette session vous permettra de mieux comprendre et appréhender les représentations spirituelles qui ornent les temples et monastères tibétains que vous aurez pu apercevoir tout au long de votre périple.

Route pour le petit village de potiers Nixi situé à une vingtaine de kilomètres de Zhongdian et niché sur une montagne qui surplombe le merveilleux lac Na pahai (difficile d’accès en dehors de la saison estivale) bordé par des montagnes d’un côté et de l’autre par des une large prairie peuplée de chevaux et de yaks. Vous ferez halte chez une famille tibétaine où vous testerez le « tsampa », un mélange de beurre de yak, de thé et de farine, plat traditionnel tibétain que vous partagerez au cœur d’une petite maison traditionnelle.

Tour à vélo du lac pour apprécier le site sous toutes ses coutures.

Retour à Zhongdian.

Jour 11: Zhongdian (Shangri La)   (PD/-/-)

0710-zhongdian-monestery-Mulligan StuEn fonction de l’horaire de votre vol, matinée libre pour profiter de la vieille ville et de ses nombreux magasins d’artisans ou souvenirs, ou visiter le monastère Songzanlin- haut lieu du Bouddhisme tibétain où logent encore quelques 600 moines-, le petit Musée de la Route du thé et des chevaux ou même si le temps le permet le Parc national Pudaocuo qui renferme près de 20% de la diversité biologique du pays et une centaine d’espèces animales en voie de disparation…Nous consulter.

Transfert à l’aéroport et envol pour prochaine destination.

*** Fin des prestations ***

 CONDITIONS TARIFAIRES

 CLASSE STANDARD

Ville

Hotel

Type de chambre

Chengdu Flower Hotel Standard Twin
Danba (Jiaju) Jiaju Homestay Standard
Tagong Jya Drolma & Gayla’s Guesthous Standard
Litang Budala Hotel Standard
Nomad’s tent  tente Nomade Tente
Yading national park Yading Yizhan hotel Deluxe Standard
Hot springs inn Hot Spring Inn Standard
Shangri La Lefu Hotel Standard

 Prix par personne en euros base demi-twin chambre à partager

Hôtel Catégories

1 pax

2 pax

3-4 pax

5-6 pax

Supplément Single

Mai, Juin, Novembre

à partir
de 4712 euros

à partir
de
2500 euros

à partir
de
1889 euros

à partir
de
1465 euros

à partir
de
172 euros

Juillet, Août, septembre, octobre

à partir
de

4734 euros

à partir
de
2510 euros

à partir
de
1900 euros

à partir
de
1458 euros

à partir
de
182 euros

 

Le prix comprend :

  • L’hébergement en hôtel en chambre demi-double
  • Les repas compris mentionnés aux programmes (PD =Petit Déjeuner, DJ= Déjeuner, D = Dîner).
  • Les visites et transferts en véhicules privés climatisés.
  • Les services de guides locaux  seulement anglophones
  • Les frais d’entrée pour les visites mentionnées au programme.

Le prix ne comprend pas :

  • Les visas.
  • Les vols internationaux et taxes portuaires
  • Les repas autres que ceux mentionnés dans le programme.
  • Les taxes Appareil photo/vidéo lors de certaines visites.
  • Les dépenses personnelles (boissons, téléphones, pourboires etc.).
  • L’assurance –assistance – annulation – rapatriement
  • Les prestations qui ne sont pas mentionnées dans la liste de services

crédit photos licence creative commons par François Philipp, George Lu, Arian Zwegers, Mulligan Stu, Ken Marshall, gill penney, Jeremi Joslin, rduta et kudumomo sur www.flickr.com

Informations et réservations : Par téléphone : 01 80 92 60 05 ou Par mail

Application mobile en partenariat avec Make me Droid, le créateur d'applications Android/IOS en ligne.