Accent d'Asie

Yunnan, paradis des photographes -ZCTYPP – 8 jours/ 7 nuits (EX)

0310-Yuanyang rice terrace-Hoang Giang Hai2 Patchwork de terres oxydées, de champs de fleurs, de pics karstiques, de lacs, de cascades, de rizières en terrasses, de formations rocheuses improbables…ce périple est une extraordinaire immersion dans les zones les plus colorées du Yunnan, un festival de couleurs et d’ambiances qui s’adressent en particulier aux photographes. Angles, lumières et saisons de floraison ont été étudiées de manière à offrir les meilleures conditions possibles aux amateurs de photographie. Nous ne maîtrisons hélas pas la météo, mais la diversité et l’hospitalité des minorités locales feront vite oublier ces aléas climatiques…

 

Note: les hôtels dans la partie est du Yunnan (Hongtudi, Luoping et Puzhehei)  sont pour la plupart des guesthouses aux conditions assez simples, la catégorie supérieure assure un peu plus de confort mais aussi un peu moins d’authenticité.

Cette zone étant moins visitée que le reste du Yunnan, il existe de fortes disparités entre les hôtels de ce périple.

Jour 1 : Kunming –Hontudi (Terre rouge) (-/DJ/D)

0210-Kunming-Guillermo TentaDépart pour Hongtudi, littéralement « Terre rouge » qui se situe à environ 200km au nord-est de Kunming et qui tire son nom de la richesse de ses terres en minerai, de fer en particulier qui après une longue oxydation donne cette couleur rouge-orange très vive qui caractérise donc la zone. C’est exactement le même processus que la rouille mais à beaucoup plus grande échelle et bien plus esthétique sinon vous n’iriez pas. Et à beaucoup petit échelle, que le sang mais ne développons pas plus.

 

0210-ningxia-minorite Hui-Shang NingVous ferez halte à Tangxun dans un restaurant musulman de la minorité Hui qui compte aujourd’hui plus de 10 millions d’âmes très dispersés dans le pays mais qui se concentrent surtout dans la région autonome du Ningxia qui constitue en quelque sort leur maison mère. Les Hui sont des descendants indirects de marchands Arabes et Perses qui commerçaient avec les Chinois dès le VIIème siècle et qui se sont installés plus durablement au XIIIème siècle en se mélangeant avec les Ouighours, les Han et les Mongols. Ils pratiquent un Islam modéré et fêtent ainsi le Ramadan, ne boivent pas d’alcool et ne mangent pas de porc. Les hommes se distinguent avant tout par le port de la calotte blanche et les femmes par celui d’un léger voile de pudeur. Les Hui, comme l’immense majorité des Musulmans, sont très à cheval sur l’hygiène, les locaux considèrent donc leurs restaurants comme plus fiables. Certains d’entre vous auront peut être déjà eu l’occasion de visiter l’important quartier Hui de Xi’an.

Vous passerez par quelques villages dont les maisons traditionnelles sont composées de briques de terres, entourés de rizières plates sculptées par la main de l’homme et surtout la patte du buffle.

Arrivée dans le petit bourg de Huagou, installation à l’hôtel et départ pour le point de vue Yuepu’ao pour un premier arrêt photo. Il existe dans le monde des merveilles naturelles et des sites culturels magnifiques qu’on ne doit qu’à la créativité et de l’Homme. A Hongtudi c’est au travail combiné de l’oxydation naturelle du fer et de l’homme qui au fil des siècles a sculpté ses collines en cultures terrassées à qui l’ont doit cette superbe mosaïque de couleur variant entre le rouge vif de la terre, le vert et blanc des cultures du blé, maïs et des pommes de terre et le jaune des fleurs de colza.

C’est au printemps, en février et mars après l’éclosion des fleurs que les photographes sont les plus assidus pour admirer ce festival de couleurs.

Route pour Damaka, en passant par le point Jinxiuyuan, une agréable balade au cœur de la campagne tranquille, loin de l’agitation des grandes villes chinoises… Hongtudi est aussi un paysage qu’on écoute, quand le vent vient caresser des champs de blés et de fleurs qui donnent le sentiment d’être posés sur les collines comme des tapis géants.

Vous pourrez apercevoir les paysans locaux s’affairer dans les champs, la plupart appartiennent à la minorité Yi (autrefois appelés Lolo). On en dénombre près de 8 millions en Chine, et c’est au Yunnan qu’ils sont le plus nombreux. On les considère comme les premiers habitants de la région, leur « Fêtes des torches » qui se déroule à la fin du 6ème mois lunaire est donc célébrée dans une grande partie de la province. La société Yi pratiquait l’esclavagisme encore jusque dans les années 50 auquel les forces communistes ont mis en terme dans les premières années de la République.

Votre chauffeur vous retrouvera à Damaka et vous partirez admirer à quelques kilomètres le coucher de soleil à Luoxiagou, petit village plus en relief et ou les couleurs sont particulièrement vives le soir.

Dîner.

Minorités : Hui et Yi

Fleur : Colza

Couleur dominante : rouge

Note : l’ordre des visites, ainsi que les points de vue pour les levers et couchers de soleils pourront être changés en fonction du climat

Jour 2 : Hongtudi – Luoping  (PD/DJ/D)

0210-Luoping-panorama-Hoang Giang HaiSi le temps est au rendez vous et le cœur vous en dit, départ très matinal pour aller admirer le lever de soleil à Jinxiyuan, que vous aurez déjà vu la veille mais que vous ne reconnaitrez peut être pas ! Le bleu de l’aube s’invite dans la palette et laisse peu à peu sa place au soleil qui illumine les champs multicolores, le tout accompagné par le chant des oiseaux. Il est recommandé de bien se couvrir, les nuits et matinées étant fraiches dans la région. Retour à l’hôtel pour un petit déjeuner bien mérité.

Départ en fin de matinée pour Luoping (situé à environ 300km, compter au moins 6 heures en fonction du trafic). La première heure de route vous permettra d’apprécier encore les paysages atypiques de la région. Vous ferez notamment une pause photo à Yueliangtian ou le panorama est particulièrement saisissant.

Pause déjeuner tardive à Qujing, la plus grande ville que vous croiserez sur la route.

Arrivée à Luoping. Installation en ville ou dans le village Jinji tout proche, ou vous vous rendrez d’ailleurs pour gravir les quelques marches de la Coline du Coq d’or (qui tire son nom du village qui l’abrite). Vous passerez dans un premier temps par le petit temple Lingyi qui est plus un lieu de culte improvisé par les locaux qu’un site bouddhiste officiel.

La vue depuis le promontoire situé juste au dessus du temple est époustouflante, au particulier de janvier à mars quand les formations karstiques noires-vertes baignent dans des champs de colza jaune vif ou en été quand les chrysanthèmes sont en fleur. Vous admirerez le soleil se fondre dans ca panorama étonnant.

Fleur : Colza ou Chrysanthème

Couleur : jaune

Jour 3 : Luoping – Jiulong – Puzhehei (PD/DJ/D)

0210-Puzhehei lake-sustainable sanitationAprès le petit déjeuner, vous partirez à pied au milieu des champs de colza, entouré des formations rocheuses typiques du sud de la Chine qu’on retrouve également au Laos, Thaïlande et Vietnam. Prévoir de bonnes chaussures.

Vous visiterez une fabrique de miel de colza, réputé dans la région. Attention aux vendeurs ambulants de miel en bordure de route, il existe même du faux miel !

Vous poursuivrez votre escapade campagnarde en vous rendant dans un champ de tabac. Les Chinois sont de grands fumeurs et les tabacs du Yunnan ainsi que celui que la province voisine du Guizhou sont les plus réputés du pays. Il est fréquent de voir les locaux fumer leur pipe à eau à toute heure de la journée. Peut être tenterez vous l’expérience ?

Route pour Miujie ou vous apercevrez les « champs en forme d’escargot », une autre particularité de la région qui n’offre d’intérêt que de janvier à mars lorsque le colza est en fleur. Les paysans locaux cultivent également colza en petites terrasses circulaires qui vues de loin ressemblent étrangement à des coquilles d’escargot.

Départ vers les cascades de Jiulong ou « Neuf Dragons » (compter environ une demi-heure de route en fonction du trafic) qui sont considérées comme parmi les plus belles du pays.

Vous pénétrerez alors dans une zone peuplée par la minorité Buyi qui compte environ 3 millions d’âmes majoritairement installée dans la province du Guizhou. Si contrairement à ce que l’on croit les Chinois ne sont pas de grands consommateurs de viande de chien, les Buyi en revanche en sont friands ! Il n’est pas rare de trouver dans certains villages des restaurants spécialisés dans ce plat de gourmet. Majoritairement animistes cela ne les empêche pas de respecter la nature, la couleur indigo et blanc de leurs vêtements étant directement inspirée des deux couleurs majeures du ciel.

Leur Nouvel An, basé sur le calendrier lunaire comme celui des Han, est l’occasion de grands rassemblements ou les jeunes doivent se distinguer à travers des compétitions de chants et trouver ainsi l’âme sœur.

Les autorités locales ont installé sur le site quelques exemples de leur habitat traditionnel ou le bambou prédomine.

Vous emprunterez un téléphérique pour admirer du plus haut point de vue la cascade principale, la « cascade du Dragon spirituel », haute de 56 mètres et large de 112 mètres.

Vous montrez à bord d’une petite charrette et vous rendrez à 3 km en amont des cascades à petite allure afin de profiter du magnifique panorama de cascades, villages et champs de colza.

Le site est une succession de 10 chutes, plus ou moins grandes : la « cascade des amoureux », la « cascade du Dragon de pierre qui erre sans but déterminé » autant de noms évocateurs ou mystérieux qui participent au charme du lieu.

Redescente vers la cascade principale que vous approcherez de plus près.

Cap vers Puzhehei situé à environ 170km au sud (compter 3 à 4 heures de route en voiture). La première partie de la route très boisée laisse peu à peu place aux paysages ce que les locaux appellent le « Guilin du Yunnan » que vous découvrirez plus en profondeur le lendemain.

Un  vaste lac marque le centre de la zone et constitue l’épicentre d’un tourisme de masse local, vous logerez donc dans un petit village typique, en plein cœur de la campagne à quelques kilomètres.

Minorité : Buyi

Fleur : Lotus

Couleur : bleu-vert

Jour 4 : Puzhehei (PD/DJ/D)

Balade à vélo dans la campagne environnante. Vélo traditionnel, biplace ou triplace, vous aurez le choix de la monture !

La promenade est une succession de pains de sucres (nom plus poétique que l’on donne à ces formations karstiques), lopins de terre et maison traditionnelles en briques rouges, rizières vertes presque fluorescentes en fonction de la lumière et du degré de maturation des pousses. Les paysans s’affairent dans les rizières, les rires d’enfants égaient les villages et le bruit sourd des coups de marteaux de forges improvisées vous plongent dans un autre temps. Ce joli spectacle peut être brutalement interrompu par les aboiements d’un chien de garde hystérique qui ne fait juste que son travail, restez vigilants !

Vous ferez une halte chez un petit producteur de pêche pour une dégustation rafraichissante… La pêche serait originaire de Chine et les sols de la région sont particulièrement propices à sa culture.

Retour dans la zone de Puzhehei pour une agréable croisière en barque d’un peu plus d’une heure sur le lac qui révèle toute sa beauté en été lorsqu’il se couvre de nénuphars en fleur…

Vous terminerez la journée à pied au départ de l’embarcadère en admirant le soleil se coucher lentement sur le lac et se refléter sur les pains de sucres. Des ponts courbés, quelques maisons traditionnelles en bois qui accueillent des joueurs de mah-jong viennent ponctuer cette superbe balade au cœur de la nature. La marche peut durer de 1 heure à 2 heures en fonction de votre rythme, elle se fait sur un chemin parfaitement dallé et adapté aux voitures électriques pour les plus fatigués.

Vous accèderez enfin à une zone de pêcheur et ferez acquisition de la prise du jour que vous pourrez déguster pour le dîner. En langage Yi (minorité très présente dans la région), Puzhehei signifie « le lac aux nombreux poissons et crevettes ». Bon appétit !

Fleur : nénuphar

Couleur : vert ou blanc en fonction des nénuphars

Jour 5 :  Puzhehei- Yuanyang (PD/DJ/D)

0210-Yunnan rural-inyuchoDépart pour les rizières en terrasses de Yuanyang. Il faut compter 6 à 7 heures de route pour effectuer environ 300km (dont une partie se faire sur une nationale très fluide mais le rythme se ralentit considérablement sur le dernier tronçon).

Vous ferez une halte pour le déjeuner dans un restaurant Hui.

Arrivée dans l’après midi.

Il existe peu de mots pour décrire le spectacle des rizières de Yuanyang, sans conteste les plus belles du pays et peut être les plus impressionnantes d’Asie. A tel point que l’UNESCO est sur le point d’inscrire le site au Patrimoine mondial. L’eau s’écoule en cascade dans les terrasses sculptées à l’aide de canalisations en bambous depuis le point culminant à 2000 mètres jusqu’au fond des vallées, transformant le paysage en véritable escalier pour géants. Au printemps en mars et avril, que les photographes considèrent comme étant la meilleure saison, le ciel se reflète dans les rizières gorgées d’eau et ressemble à une infinie mosaïque de petits miroirs, en été elles sont couleur émeraude et à partir d’octobre elles ressemblent à des coulées de miel. Chaque saison a donc son intérêt, excepté peut être les mois de décembre et janvier ou les rizières sont plus sèches.

0310-Akha village-Arian ZwegersVisite d’un village de la minorité Hani (connu sous les noms de Akha en Asie du sud-est) qui compte environ 1,5 millions d’âmes, essentiellement installées au Yunnan, et qui malgré ce chiffre modeste (à l’échelle de la Chine) est célèbre pour leur maitrise du terrassement et du drainage, ils seraient même le premier peuple tailleur de terrasses. Souvent acculés dans les zones accidentées où les terres fertiles se faisaient plus rares, les Hani se sont adaptés et au fil des siècles ont façonné 12 000 hectares de collines et en ont fait leur source de revenu principale. Aujourd’hui c’est le tourisme qui enrichit la région, les infrastructures se sont ainsi nettement améliorées. Les Hani qu’on retrouve aussi dans le Xishuangbanna au sud-ouest de la région sont aussi connus pour la culture du thé.

Diner relativement tôt dans la soirée, en préparation de la journée plus dense du lendemain. Avant le repiquage, anguilles se dont légions dans les rizières pleine d’eau. Vous trouverez aisément ce type de met dans les restaurants du coin, bon appétit aux aventuriers…

Couleur : vert

Minorité : Hani

Jour 6 Yuanyang (PD/DJ/D)

0310-Yuanyang rice terrace-Hoang Giang HaiDépart très matinal pour admirer le lever de soleil à Laohuzui ou « Bouche du Tigre ».

Les rizières s’étendent à perte de vue, le panorama est à couper le souffle, voire vertigineux pour certains. Il est recommandé de bien se couvrir lors de cette fraiche matinée.

Retour à l’hôtel pour le petit déjeuner et repos avant de repartir pour la visite d’un marché local. Un marché tournant se tient tous les jours, à tour de rôle dans les bourgs de Niujiaozhai, Shengcun, Panzhihua, Yuanyang, Huangcaoling, Laomeng…en fonction du complexe calendrier lunaire. Si vos tombez sur un jour « signe dragon », le marché aura lieu à Yuanyang, si c’est jour « signe cochon » cela se déroulera à Shengcun…

Ce sont majoritairement des Yi et des Hani qui viennent s’approvisionner pour la semaine ou qui viennent vendre leurs marchandises et égaient le marché avec leurs tenues traditionnelles de couleur riches et variées.

Route pour le point de vue Duoyishu dont les rizières fondent dans le bas de la vallée, difficile d’en voir le bout, surtout quand les nuages s’invitent et se mélangent avec les cultures en terrasses offrant aux photographes de vraies œuvres d’art.

Vous partirez pour une marche à travers les rizières entre Duoyishu et Bada qui peut durer 3 bonnes heures en fonction de votre rythme. Vous apercevrez, sans perturber leur travail, les paysans et les buffles retourner la terre ou les femmes repiquer le riz.

Vous serez récompensés de votre effort à l’arrivée à Bada d’où vous pourrez profiter du coucher de soleil. Si les points de vue Duoyishu et Laohuzui sont plus impressionnants, celui de Bada se caractérise plus par son esthétisme. La vue moins plongeante est toutefois plus proche des rizières et permet ainsi d’admirer le somptueux travail réalisé par les Hani. En fonction de la saison le soleil scintille sur l’eau des rizières et les grillons chantent les méritent de la région. Inlassable spectacle…

Jour 7 :  Yuanyang – Jianshui  (PD/-/-)

Route pour l’ancienne garnison chinoise Jianshui pour un retour dans la Chine traditionnelle (situé à 90km, compter 2 à 3 heures de route en fonction du trafic). Le Yunnan comme la plupart des régions périphériques de la Chine est à cheval entre deux mondes, une sorte de sas entre la Chine classique et ses pays frontaliers. Beaucoup d’ethnies de la région ont des « cousins » au Laos, Vietnam et en Birmanie. Le Yunnan, au même titre que les régions voisines du Guangxi et du Guizhou, a longtemps symbolisé la Chine « scissionniste » et rebelle, de part sa géographie peu accessible, accidentée et loin des bases de l’Empire. Les anciens royaumes de Nanzhao et Dali, les plus connus de l’histoire de la région, ont longtemps contrôlé les routes commerciales entre la Chine impériale et l’Asie du sud-est. Ce n’est qu’à partir de la conquête mongole (XIIIème siècle) que la région est réellement intégrée dans l’Empire, jusqu’à même devenir une zone de refuge pour la dynastie Ming chassée par les Mandchous. Jianshui joua le rôle de centre militaire et politique pour les Yuan (Mongols) qui y envoyèrent des soldats Hui, ce qui explique en partie la présence de cette minorité et donc des influences musulmanes dans la région.

Vous visiterez le Temple de Confucius qui malgré son éloignement du berceau de la Chine classique est considérée comme l’un des plus beaux du pays. Il se distingue en particulier par son point d’eau qui symbolise poétiquement l’immensité du savoir… Vous y retrouverez par ailleurs l’ambiance unique des parcs chinois où se retrouvent les Anciens pour bavarder inlassablement ou jouer au mah-jong.

La région est également connue pour les deux résidences de la famille Zhu et de la de la famille Zhang, toutes deux bâties au XIXème siècle.

La première est située au cœur de la vielle ville et constitue l’un des plus beaux exemples de résidence classique du pays. 2 hectares labyrinthiques de bosquets de bambous, pavillons, courettes et kiosques qui correspondent à l’image que l’on se fait de la Chine impériale, et ceci au cœur d’une région frontalière ! Les frères Zhu, riches marchands originaires de la province du Hunan, mirent 30 ans à achever la résidence et devinrent très rapidement des notables célèbres dans le sud du Yunnan. La résidence est aujourd’hui aménagée en hôtel mais a su garder son charme d’antan, et s’est même ainsi probablement préservée d’un avenir incertain…

La seconde se situe dans à Tuanshan, à une quinzaine de kilomètres de Jianshui. Ce village hors du temps est un entrelacement de ruelles qui cachent d’étonnantes résidences de marchands enrichis jadis par le commerce du sel, dénotant avec les autres maisons ocre du village parfois laissées à l’abandon. La résidence de la famille Zhang, avec ses cours carrées, ses portes sculptées et ses frises richement décorées en est le meilleur exemple.

Retour à Jianshui et visite en route du Pont du Double dragon du nom des deux rivières qu’il enjambe, superbe ouvrage composé de 17 arches qui fait partie des plus vieux ponts du pays. Retour à l’hôtel.

 Jour 8: Jianshui – Shilin – Kunming (altitude 1750m) (PD/DJ/-)

Route pour le district de Lunan où se trouve Shilin – la Forêt de pierres- (située à 275 km, compter entre 3 et 4 heures)  attraction majeure de la région qu’il convient de découvrir intelligemment. En effet sa relative proximité de Kunming a pour conséquence immédiate une forte fréquentation par les touristes locaux. Mais sur 26000 hectares seule une petite centaine est aujourd’hui aménagée, il est donc facile de sortir des sentiers battus…Nous vous emmènerons donc à la Forêt de pierre noire, située à une dizaine de kilomètres du site principal, moins fréquentée mais tout aussi impressionnante.

Selon la légende, les Immortels (divinités vénérées par les Taoïstes) auraient découpé une montagne en un véritable labyrinthe afin d’offrir des cachettes aux amoureux. Charmante attention mais il est très facile de se perdre, soyez donc bien vigilants et suivez bien le guide !

Le site est une succession interminable de pitons rocheux aux formes improbables, parfois inquiétantes, qui seraient le résultat d’une dissolution chimique due à l’eau de pluie et au vent. En fonction du climat, vous pourrez déguster un pique nique au milieu de la « forêt », ceci afin de profiter pleinement du site et d’éviter l’affluence des restaurants aux alentours.

Lors du transfert à l’aéroport de Kunming (situé à une centaine de kilomètres), vous emprunterez la vielle route de manière à pouvoir apercevoir certaines portions du fameux chemin de fer érigés par les Français, réminiscence d’une courte période coloniale dans l’histoire de la région.  

Couleur : vert

Minorité : Hani

 

CONDITIONS TARIFAIRES

CLASSE STANDARD

Ville Hotel Type de chambre
Dongchuan Hongtu Yinxiang Hotel Standard Twin
Luoping Chong Moon Resort Standard Twin
Puzhehei Cristal Guesthouse Standard Twin
Yuanyang Sunny Guesthouse Standard Twin
Jianshui Hongmantian Standard Twin

 Prix par personne en euros base demi/twin, chambre partagée

Nombre de personnes

1 *pax

2 pax

3-4 pax

5-6 pax

Supplément Single
Septembre – Décembre

à partir
de 2845 euros

à partir
de
1625 euros

à partir
de
1280 euros

à partir
de
1105 euros

à partir
de
116 euros

Janvier – Juin

à partir
de
2908 euros

à partir
de
1656 euros

à partir
de
1310 euros

à partir
de
1135 euros

à partir
de
145 euros

Juillet – Septembre

à partir
de
3203 euros

à partir
de
1818 euros

à partir
de
1428 euros

à partir
de
1242 euros

à partir
de
146 euros

 

Supplément pour les autres langues:
Langues Supplément pour les autres langues
Français 274 euros/ groupe

 

Le prix comprend :

  • L’hébergement en Hôtel sélectionné
  • Les repas compris mentionnés aux programmes (PD =Petit Déjeuner, DJ= Déjeuner, D = Dîner).
  • Les visites et transferts en véhicules privés climatisés.
  • Les services de guides locaux anglophones sans shopping (coût supplémentaire pour les autres langues)
  • Les frais d’entrée pour les visites mentionnées au programme

 

Le prix ne comprend pas :

  • Les visas.
  • Les vols internationaux et domestiques
  • Les repas autres que ceux mentionnés dans le programme.
  • Les taxes Appareil photo/vidéo lors de certaines visites.
  • Les dépenses personnelles (boissons, téléphones, pourboires etc.).
  • L’assurance –assistance – annulation – rapatriement
  • Les prestations qui ne sont pas mentionnées dans la liste de services

 crédit photos licence creative commons par Arian Zwegers, Hoang Giang Hai, inyucho, Daniel Jolivet, sustainable sanitation, Shang Ning et Guillerno Tenta sur www.flickr.com

Informations et réservations : Par téléphone : 01 80 92 60 05 ou Par mail

Application mobile en partenariat avec Make me Droid, le créateur d'applications Android/IOS en ligne.